A la Une Les homophones ai aie aies ait es est et

Les homophones ai aie aies ait es est et

347
0
homophones ai aie aies ait essentiel du cours es est et

Comment reconnaitre les homophones ai aie aies ait es est et

Les homophones ai aie aies ait es est et donnent un peu du mal lorsqu’on n’a pas l’habitude de leur manipulation. Leur orthographe est très reconnaissable, mais la prononciation des mots est proche et ne facilite pas leur prise en main.

Voici quelques astuces et notions pour connaître l’utilisation des homophones ai aie aies ait es est et.

Les formes verbales est et es

Es et est sont les formes verbales du verbe « être » conjugué au présent de l’indicatif. Ils représentent respectivement à la deuxième personne du singulier (tu es) et à la troisième personne du singulier (il/elle est).

Tu es un bon farceur. (2e personne du singulier – présent de l’indicatif)

Cette balle est rouge sang. (3e personne du singulier – présent de l’indicatif)

Les formes du verbe être ; est et es servent à former le passé composé.Tu es perdu dans ce décor. (2e personne du singulier – passé composé)

Calice est partie pour la France. (3e personne du singulier – passé composé)

La forme du verbe être ; « est » sert aussi à former le passif. La phrase « Grand père fume la pipe. » en forme passive devient :

La pipe est fumée par Grand père.

Astuce

Pour reconnaitre qu’il s’agit bien du « est » ou du « es » dans une phrase, il vous suffit de changer de temps ou de personne en remplaçant « es » par « étais » et « est » par « était ».

Si nous changeons de temps et mettons la phrase « Tu es un bon farceur. » à l’imparfait en remplaçant « es » par « étais », elle devient :

Tu étais un bon farceur. 

De même pour la phrase « Calice est partie pour la France. », en remplaçant « est » par « était », nous obtenons :

Calice était partie pour la France.

Les formes verbales ai aie aies et ait

Le mot ai est la forme verbale de l’auxiliaire « avoir » conjuguée à la première personne du présent de l’indicatif.

J’ai un pantalon jeans. (1ère personne du singulier – présent de l’indicatif)

Il sert aussi à former le passé composé.
J’ai payé ma note. (1ère personne du singulier – passé composé)

Les formes verbales « aie », « aies » et « ait » servent dans les formes du verbe avoir au subjonctif présent. Il s’agit des 1ère, 2e et 3e  personnes du singulier.

Fasse mon Dieu que je n’aie que de bonnes notes. (1ère personne du singulier)

Comme c’est bon que tu aies un nouvel appart. (2e personne du singulier)

Qu’il ait deux ou trois parts, cela m’importe peu. (3e personne du singulier)

Astuce

Pour reconnaitre qu’il s’agit bien de aie, aies ou ait, il nous suffit de changer les personnes du singulier au pluriel.

La phrase « Comme c’est bon que tu aies un nouvel appart.» devient :

Comme c’est bon que nous ayons un nouvel appart. (1ère personne du singulier) ;

Comme c’est bon que vous ayez un nouvel appart. (2e personne du singulier);

Comme c’est bon que qu’ils (elles) aient un nouvel appart. (3e personne du singulier) 

La conjonction « et »

« Et » est une conjonction de coordination qui sert à relier deux mots ou deux propositions de même nature, afin d’exprimer un ajout ou une idée.

Allons au cinéma avec Paule et Lyse.

Veuillez me servir une omelette et un verre de jus s’il vous plaît.

Astuce

Savoir s’il faut utiliser la conjonction « et » dans une phrase est plutôt aisée; en remplaçant « et » par « avait », la phrase perd tout son sens.

Allons au cinéma avec Paule avait Lyse.

Par contre, si nous remplaçons « et » par « ou », la phrase est logique, mais devient une proposition au choix.

 Veuillez me servir une omelette ou un verre de jus s’il vous plaît.

Soit cet invité va manger une omelette, soit il va boire un jus ; c’est un service au choix.

Homonymes et paronymes

Il existe d’autres mots dont les sons se rapprochent de ceux que nous venons d’étudier.

Les expressions et eh

Quoi qu’étant peu courtois, on se sert de l’expression «  » pour appeler. C’est un moyen d’attirer l’attention d’une personne.

Hé ! Vous avez laissé tomber votre casquette.

Quant à l’expression « eh », elle sert à exprimer la surprise ou la peur.

Eh ! Vous essayez de me tuer ou quoi ?

Quelques noms

  1. Ais: pièce de bois de forme allongée encore appelée poutre ou planche ;
  2. Ay: champagne provenant de la commune d’Ay ;
  3. Haie : barrière formée par une file de personne ou clôture faite de végétaux;

Et voilà toutes les astuces pour comprendre les homophones ai aie aies ait es est et. Vous avez tout compris? Alors passez à la page d’exercices!

Test sur les homophones ET ou EST

Test sur les homophones Ai Aie Aies Ait Es Est Et

Télécharger le cours

L’essentiel du cours sur les homophones ai aie aies ait es est et

les homophones ai aie aies ait es est et essentiel du coursTélécharger les notions essentielles